Conseils et soins dentaires au cours de la grossesse

Conseils et soins dentaires au cours de la grossesse

La grossesse est une période sensible caractérisée par des modifications physiologiques et hormonales.

Ces modifications ont des répercussions bucco-dentaires importantes, à citer :

  • Une augmentation des secrétions salivaires en début de grossesse.
  • Une augmentation des réactions de la gencive en présence de plaque dentaire se manifestant par l’inflammation gingivale ou gingivite gravidique (œdème et saignement de la gencive) et des douleurs gingivales.
  • Une baisse du pH salivaire caractérisée par un niveau d’acidité intrabuccal important d’où l’augmentation du risque carieux durant la grossesse.
  • Des nausées voire des vomissements provoquant des érosions dentaires c’est-à-dire des déminéralisations des faces dentaires exposées à ce reflux gastrique.
  • Une apparition possible d’un épulis gravidique : c’est une tumeur bénigne en forme de nodule gingival qui disparaît spontanément après l’accouchement.

Prise en charge dentaire :

En présence de lésions carieuses et de maladies parodontales chez la mère, la santé du futur enfant est exposée à un réel danger.

 

prise en charge de la femme enceinte
prise en charge de la femme enceinte

Au premier trimestre :

Le chirurgien-dentiste vérifie l’état de santé bucco-dentaire et prodigue les conseils d’hygiène et d’alimentation pour prévenir l’apparition de toute maladie carieuse et parodontale.

Les soins dentaires, outre les urgences infectieuses, seront reportées au deuxième trimestre.

Au deuxième trimestre :

Le chirurgien-dentiste intervient pour réaliser les soins qui ne peuvent pas être reportés après l’accouchement.

Au troisième trimestre :

Durant des séances courtes, les soins urgents seront réalisés et les autres interventions seront reportées après l’accouchement.

Le chirurgien-dentiste attire l’attention de la future mère à prendre les bonnes mesures d’hygiène bucco-dentaire chez son bébé dès l’apparition de la première dent.

Prise en charge médicamenteuse :

Certains médicaments peuvent être contre-indiqués au cours de la grossesse comme les anti-inflammatoires et certains antibiotiques.

Pour cela, la femme enceinte ne doit pas s’automédiquer en dehors d’une prescription de son médecin ou de son chirurgien-dentiste averti de sa grossesse.

La prise en charge dentaire est-elle risquée pour le fœtus ?

L’anesthésie dentaire, les radiographies dentaires réalisées avec précautions et les matériaux d’obturation dentaire autre que l’amalgame, ne présentent aucun risque pour le fœtus.

Bien au contraire, l’absence de prise en charge rapide des pathologies infectieuses chez la femme enceinte peut être nocive pour le futur enfant.

En effet, la maladie parodontale chez la femme enceinte augmente jusqu’à sept fois le risque d’accouchement prématuré ou de poids insuffisant à la naissance du nouveau-né.

Pour prendre rendez-vous rapidement, consultez la liste des chirurgiens dentistes près de chez vous.